PMA
0
14.06.2018 Auteur: Anti-müllérienne 143 4

FIV après 42 ans - seulement 5% de chances

   
La procédure de fécondation in vitro chez les femmes de plus de 42 ans a seulement 5% de chances.
L’avis des spécialistes dans la fertilité est que les centres de FIV ne sont pas équitables envers les couples désespérés.
Les cliniques de fécondation in vitro (FIV) devraient être honnêtes pour informer correctement les femmes âgées de plus de 42 ans parce que le taux de réussite est très bas, a averti l’un des meilleurs médecins de la fertilité des Pays-Bas. Le professeur Hans Evers a déclaré que les chances d’avoir un enfant à cet âge ne sont que de 5%, et a accusé les cliniques de « manque d’équité » envers les couples désespérés.

Au moment où les femmes atteignent l’âge de 44 ans, le taux de réussite du traitement de FIV diminue à nouveau, atteignant seulement 2%, at-il dit.

Le professeur Evers, consultant obstétricien et gynécologue à l’Université de Maastricht des Pays-Bas, a accusé les cliniques privées pour avoir donné de faux espoirs et de promouvoir des traitements hormonaux coûteux et « inutiles» et des dépistages. S’adressant au Collège royal du Congrès mondial des obstétriciens et gynécologues en Afrique du Sud, Evers a souligné l’exigence de limiter d’âge maximal des femmes recourant à la FIV à 42 ans.

Il a dit: « Les chances diminuent sur le cycle tant que vous devez accumuler un grand nombre de cycles pour obtenir l’enfant désiré. Les femmes reçoivent tellement de thérapies inutiles - vous pouvez penser qu’elles sont contre - mais ce n’est pas juste pour eux. »

Les femmes reportent la maternité en faveur de la carrière

Depuis le début des années 1990 jusqu’en 2014 (au moment où nous avons les dernières données disponibles), le nombre des femmes âgées de plus de 42 ans ayant subi une FIV a augmenté de six fois, et toutes ont payé le traitement dans des cliniques privées, car les femmes reportent la maternité au profit des carrières. Le NHS ne financera plus le traitement pour les femmes âgées de plus de 42 ans, mais de nombreuses cliniques privées prolongent la limite d’âge à 50 ans, comme par exemple en Ukraine. Plusieurs femmes activement ciblées à l’âge de 40 ans, avouent sur leurs sites Web que les chances de succès sont encore «bonnes».  

Une femme, Bourn Hall, qui administre quelques cliniques en Est de l’Angleterre, affirme que les femmes de 43 ans ont encore jusqu’à 25% de chances de tomber enceintes.Le London Bridge Centre a déclaré : « Il existe plusieurs façons d’utiliser le traitement par FIV chez les femmes de plus de 40 ans pour les aider obtenir une grossesse avec succès.

Le traitement FIV et les tests supplémentaire coutent

Un traitement de FIV typique coûte 5 000 euro, et les tests supplémentaires, les procédures et les traitements qui sont censés augmenter le taux de réussite peuvent doubler le prix. Ces techniques comprennent le diagnostic préimplantatoire d’embryons pour en choisir le meilleur et le transférer dans l’utérus et une technique appelée «éclosion assistée» afin d’aider l’implantation des embryons.
Mais le professeur Evers, qui est le rédacteur en chef du magazine Reproduction Humaine, a mentionné que ces techniques n’aident pas à élever le taux de réussite. Mais les femmes infertiles sont désespérées. Elles feraient n’importe quoi pour avoir un bébé.

Dans plusieurs pays, les femmes reçoivent des traitements de FIV jusqu’à l'âge de 42 ans. Le professeur Evers a déclaré que la seule option pratique pour les femmes de plus de 42 ans est d’utiliser des dons d’ovules d’une femme âgée de 20 ou 30 ans. Cela augmenterait son taux de réussite entre 20% et 30%. Mais beaucoup de femmes hésitent à le faire parce qu’elles ne seront pas liées biologiquement à leur enfant.

La fertilité d’une femme commence à tomber après l’âge de 35 ans

Le Dr. Virginia Beckett, du Collège royal des obstétriciens et gynécologues, a déclaré qu’au fur et à mesure que les femmes avancent en âge, il y a un risque accru de complications liées à la grossesse, y compris de fausse couche, naissance d’un enfant mort, hypertension, accouchement prématuré et un faible poids du bébé à la naissance.Elle a ajouté que le taux de natalité des femmes de moins de 35 ans était de 31%, contre moins de 5% pour les femmes âgées de plus de 42 ans. Mais Susan Seenan, de Fertility Network UK, a mis en garde contre les traitements de FIV à l’âge de 42 ans. Elle a admis que les chances de devenir mère à cet âge étaient «incroyablement faibles», mais elle a ajouté que «tout le monde est différent» et que «l’interdiction totale de traiter les femmes de plus de 42 ans ne tiendrait pas compte des conditions médicales unique d’une personne. »

Les cliniques affirment encore qu’elles peuvent aider

Dans toute l’Europe il y a des cliniques qui offrent un traitement de FIV aux femmes de plus de 40 ans, faisant des déclarations audacieuses sur la façon dont ils peuvent aider.Beaucoup de cliniques peuvent faire que le rêve de devenir parent s’accomplisse à l’aide du célèbre programme de fécondation in vitro ou d’un programme FIV amélioré par des tests génétiques ou par fécondation in vitro avec don d’ovules.

25% de chances de succès
« Nous sommes toujours très réalistes avec les patients au sujet de leurs chances de succès », a déclaré Bourn Hall, qui détient des cliniques en Est de l’Angleterre. « Bien que le taux de réussite de la FIV pour les femmes entre 38-43 ans soit toujours bonne, avec 20-25% de chances de tomber enceintes, ces chiffres ne représentent que la moitié des chances de succès d’une femme âgée de moins de 35 ans. Nous proposons donc différents types de conseils et de thérapies pour les femmes à partir de 30 jusqu’à 40 ans. »

Alors que les experts disent que les taux de réussite pour les femmes de plus de 42 sont à moins de 5%, il faut traiter les femmes individuellement selon leurs antécédents médicaux et le problème qui a causé l’infertilité. De plus, chaque organisme répond différemment au traitement.

Les indicateurs d'AMH

L’hormone Anti-Müllérienne est présente dans le corps des femmes dès la naissance. On sait que cet élément important est destiné pour l'évaluation de la calité des ovocytes

Sexe
L'âge et le stade de la puberté
Concentration MIS / AMH Moyenne ± ng / ml
Homme
15 jours
32 ± 8,3
15 jours - 1 an
65,1 ± 13,0
1 - 4 ans
69,9 ± 9,2
4 - 7 ans
61,3 ± 8,4
7 - 9 ans
47,0 ± 6,6
étape 1
34,9 ± 3,7
étape 2
22,2 ± 3,5
étape 3
11 ± 3,9
étape 4
6,7 ± 1,9
adultes
4,2 ± 0,6
Femme
0 - 9 ans
3,5 ± 1,8 (toujours < 10)
En âge de procréer (15-41 an)
2,1 - 7,3
Réduction de la réserve ovarienne fonctionnelle
<1,1
La forte baisse de la réserve ovarienne fonctionnelle
< 0,8

L’allaitement mixte

20 Juillet 2018 16:44

Les seins produisent de très petites quantités de colostrum. Cela est normal, car le bébé n’avale que quelques millilitres durant les premières tétées. À mesure que son système digestif s’habituera à ...

Pourquoi allaiter ?

20 Juillet 2018 16:37

Pendant la grossesse, certaines hormones préparent les seins pour l’allaitement. à la naissance, les seins sécrètent du colostrum. ce premier lait, jaune orangé, est très précieux. il contient une ...

Et moi, je mange quoi j'allaite?

20 Juillet 2018 16:28

Pour produire du lait, votre corps a besoin de calories supplémentaires. Une partie de ces calories provient des réserves que vous avez accumulées pendant la grossesse. L’autre partie est fournie par ...