PMA
0
10.07.2018 Auteur: Anti-müllérienne 34 3

GPA – la filiation des parents homosexuels en France reste toujours difficile


 GPA interdite en France

Chaque année, grâce à la GPA (de maternité de substitution) naîtraient environ 500 enfants. La pratique est interdite en France, mais certains couples utilisent les services des mères porteuses de l’étranger. C'est le cas de Jean-Raphaël et Samuel, les parents de Valentine. Jean-Raphaël et Samuel sont maintenant deux parents heureux. Valentine est né en août 2017 suite à la GPA, cependant, dès le debout ils étaient contre cette technique. Jean-Raphaël explique : « Au début, on avait que des images dans les présentations des médias, avec des conditions inacceptables pour les femmes. Au début, nous n’avons pas envisagé ça en tant qu’option, jusqu’au moment où nous avons découvert le Canada. ».

Au Canada, les femmes ne sont pas payées pour ce service. Le couple rencontre Angie, la femme qui a accepté d’être la future mère porteuse. Jean-Raphael et Samuel ont donné tous les deux un échantillon de sperme. C’est pour la raison qu’ ils ne veulent pas savoir qui est le père biologique. Pendant neuf mois, ils ont suivi la grossesse depuis France, à distance. Ils ont eu plein d’émotions lors du jour de l’accouchement, se souvent-ils.
Le médecin a mis Valentin immédiatement dans leurs bras « C’était un moment unique - a dit Samuel - un moment de joie, de bonheur, à la fois de peur, parce que cela n'a pas été facile, nous ne nous connaissions pas jusqu'au moment de sa naissance, le meilleur souvenir dans notre vie, je pense ». Jean-Raphaël ajoute : « Ceci est quand nos vies changent à 360 degrés, nous sommes déjà responsables de prendre soin de Valentin, de l’élever et de lui offrir de l'amour et une atmosphère sereine. En ce moment j’ai senti une relation unique avec mon fils. »Valentine a déjà 5 mois.

Jean-Raphaël et Samuel parlent chaque semaine avec Angie, la mère porteuse. Ils l'informent de tous ses succès. Pour tous les services de GPA, les parents ont payé 150 000 euros pour les frais médicaux et de voyage. Mais Angie n'a pas touché aucun argent. Elle a agi de manière convaincante. « Être une mère porteuse ce n’est pas comme porter votre propre enfant, quand l’enfant est né, en voyant l'expression sur son visage, devient une motivation forte pour faire tout ça. GPA c’est juste une autre façon de créer une famille, il ne faut pas envisager les femmes comme des victimes, le gouvernement n’a pas fait ce choix pour moi, j’ai fait ce que j’ai voulu de mon corps. »Jean-Raphaël et Samuel se sont marié au Canada, et ils sont officiellement reconnus comme les parents de Valentin. Mais une fois arrivés en France, l’affaire s’est compliquée. « Le certificat de naissance rédigé au Canada nous donne l'autorité parentale et de créer un lien de descendance », explique Jean-Raphaël.

Non-reconnaissance des enfants nés de mères porteuses

Malheureusement la France ne reconnaît pas ce lien de filiation. L’enfant avait un passeport français parce que ses parents sont français, alors il a obtenu la nationalité française, mais, aujourd'hui, il n'est pas possible de faire la transcription de son acte de naissance à l'état civil de la France.  Pour Samuel, ils sont une véritable famille, mais pour la France cette famille ne signifie rien. « Valentine est mon fils, je ferai tout pour lui, mais on ne sait jamais si quelque chose se changera un jour, en tout moment nos droits pourraient être retirés complètement. On n'est pas protégé. »Samuel et Jean-Raphael ont aujourd'hui deux options pour être officiellement parents. Soit l’un d’entre eux soit reconnu en tant que parent biologique et l’autre accepte l’adoption de l’enfant. Soit ils patientent en attendant que la lois française change. Ils ont pris la décision de raconter toute leur histoire à Valentin, afin qu’il n’ait pas de doutes et de soucis sur son origine.

Les indicateurs d'AMH

L’hormone Anti-Müllérienne est présente dans le corps des femmes dès la naissance. On sait que cet élément important est destiné pour l'évaluation de la calité des ovocytes

Sexe
L'âge et le stade de la puberté
Concentration MIS / AMH Moyenne ± ng / ml
Homme
15 jours
32 ± 8,3
15 jours - 1 an
65,1 ± 13,0
1 - 4 ans
69,9 ± 9,2
4 - 7 ans
61,3 ± 8,4
7 - 9 ans
47,0 ± 6,6
étape 1
34,9 ± 3,7
étape 2
22,2 ± 3,5
étape 3
11 ± 3,9
étape 4
6,7 ± 1,9
adultes
4,2 ± 0,6
Femme
0 - 9 ans
3,5 ± 1,8 (toujours < 10)
En âge de procréer (15-41 an)
2,1 - 7,3
Réduction de la réserve ovarienne fonctionnelle
<1,1
La forte baisse de la réserve ovarienne fonctionnelle
< 0,8

L’allaitement mixte

20 Juillet 2018 16:44

Les seins produisent de très petites quantités de colostrum. Cela est normal, car le bébé n’avale que quelques millilitres durant les premières tétées. À mesure que son système digestif s’habituera à ...

Pourquoi allaiter ?

20 Juillet 2018 16:37

Pendant la grossesse, certaines hormones préparent les seins pour l’allaitement. à la naissance, les seins sécrètent du colostrum. ce premier lait, jaune orangé, est très précieux. il contient une ...

Et moi, je mange quoi j'allaite?

20 Juillet 2018 16:28

Pour produire du lait, votre corps a besoin de calories supplémentaires. Une partie de ces calories provient des réserves que vous avez accumulées pendant la grossesse. L’autre partie est fournie par ...