Sofia Monica

Infection urinaire

Recommended Posts

Coucou,

pourquoi penses-tu avoir une infection ? Envie fréquente de faire pipi, brulures etc ?

Si c'est bien une infection urinaire et qu'elle ne remonte pas dans les reins à priori ça ne devrait pas poser trop de soucis pour bébé mais il faut traiter tout de même, et pour ça tu dois faire un ECBU et surtout un antibiogramme sur les bactéries trouvées, il faut demander à ton gynéco de te prescrire tout ça.:f3606f047603:

  • Upvote 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

salut a tous ! 

Les femmes enceintes font l’objet d’un dépistage systématique. Il est en effet très important de déceler la présence d’une infection urinaire durant une grossesse et de la traiter le cas échéant. Dans un tiers des cas, l’infection peut se propager aux reins avec la possibilité d’un accouchement prématuré ou d’un bébé naissant de faible poids. La prise d’antibiotiques sécuritaires pour la mère et le foetus sera proposée même si l’infection n’est pas accompagnée de symptômes.

Le meilleur moyen pour les jeunes filles et les femmes de prévenir les infections urinaires est de s'essuyer toujours de l'avant vers l'arrière avec le papier hygiénique après être allée à la selle ou après avoir uriné.
Uriner immédiatement après les relations sexuelles.
Laver les régions anales et vulvaires quotidiennement. Cependant, une toilette trop « agressive » n’est pas recommandée, car elle fragilise les muqueuses.
Éviter le plus possible d’utiliser des produits déodorants (parfums intimes, douches vaginales), dans la région génitale et des huiles ou des mousses pour le bain, qui peuvent irriter la muqueuse de l’urètre. Cela peut causer des symptômes qui s’apparentent à ceux d’une infection urinaire. Si l’on tient à utiliser un produit, s’assurer qu’il ne soit pas irritant, et privilégier un pH neutre.
Toujours utiliser des condoms lubrifiés, qui irritent moins les parties génitales. Et ne jamais hésiter à rajouter du gel lubrifiant.
En cas de sécheresse vaginale, utiliser un lubrifiant soluble à l’eau durant les rapports sexuels pour éviter les irritations.
En cas d’infections fréquentes attribuables à l’usage d’un diaphragme, on conseillera de changer de méthode contraceptive.

  • Upvote 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,les filles

pour ne pas souffrir  d'une infection urinaire, nous devons tenir compte de quelque conseils, si nous ne prenons pas soin de nous, la  infection urinaire peut avoir des conséquences graves(wm).

Voici quelques conseils:
- ARRETE DE BOIRE AUTANT: boire 10 litres d'eau dans une journée c'est très "fatiguant" pour tes reins. Ils ne sont pas prévus pour filtrer autant de liquide. A la longue ce n'est pas bon du tout. Une hydratation "normale" (entre 1.5 et 2.5 litres par jour) est amplement suffisante. Je comprends que cela te soulage mais si ce qui te fait du bien maintenant risque de te faire du mal plus tard ce n'est pas vraiment la meilleure solution.

=> EVITE LES ALIMENTS ACIDIFIANTS:
Chocolat,Myrtille,Busserol,Canneberge / Cramberry,Raisin noirPiment,Bière et alcools,Tomate crue,Agrumes (sauf citron),Café,Lait et laitages,Boissons gaseuses,Charcuteries,Epices,Levures,Jus de fruit,Fritures,Pizza,Thé,Viandes,Crustacés
D'habitude je conseille de "faire attention" mais dans ton cas et vu tes douleurs je te suggère plutot de les supprimer purement et simplement de ton alimentation pendant au moins 15 jours pour vraiment voir un résultat.

- PENSE A URINER APRES CHAQUE RAPPORT SEXUEL: dans la demie heure qui suit pour éviter une éventuelle recolonisation par les bactéries.

Gros bisous a tout le monde(a)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les filles!

Pour des raisons anatomiques, l'infection urinaire est plus fréquente chez la femme. Et je vais vous dire pourquois.

Parce que chez la femme, le méat urinaire est proche de l'anus où sont toujouelques conseil pour téries. Ces bactéries peuvent remonter le long de l'urètre vers la vessie et proliférer dans l'urine. Un défaut d'hygiène locale peut donc favoriser les infections urinaires de la femme. Je peux vous donner de meme quelques conseils pour le traitement de cela:

Canneberge - Arbrisseau originaire d'Amérique du Nord, la canneberge se reconnait facilement à ses baies rouges. Ces fruits renferment des vertus antibactériennes. Consommés sous forme liquide, en jus ou en EPS, ils agissent sur les infections des voies urinaires, notamment les cystites. 
Busserole

La busserole est un sous-arbrisseau d'aspect similaire à celui de la canneberge. La différence : ce sont les feuilles de la busserole qui sont utilisées en phytothérapie, car elles contiennent de l'arbutine. Une fois transformée par l'organisme, cette substance agit comme un antiseptique pour soulager les infections urinaires. 

Mais attenstion! Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien.

Bonne chance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Une infection urinaire est une infection qui peut toucher une ou plusieurs parties du système urinaire : les reins, les uretères, la vessie et l’urètre. Elle se manifeste le plus souvent par des douleurs ou une sensation de brûlure lors de la miction (= l’émission de l’urine), parfois par des douleurs abdominales et de la fièvre.

Voici les principales fonctions des différentes parties du système urinaire :

Les reins assurent la filtration du sang. Ils permettent l’élimination des déchets et jouent également un rôle important dans la régulation des liquides corporels et de la pression sanguine.
Les uretères sont de petits canaux qui permettent le passage de l’urine des reins à la vessie.
La vessie fait office de réservoir d’urine.
L’urètre conduit l’urine de la vessie à l’extérieur du corps.

La fréquence des infections urinaires dépend de l’âge et du sexe. Les femmes sont beaucoup plus touchées que les hommes, car l’urètre de la femme, plus court que celui de l’homme, facilite l’entrée des bactéries dans la vessie. On estime qu’en Amérique du Nord, de 20 % à 40 % des femmes ont déjà eu au moins une infection urinaire. Beaucoup de femmes en contracteront plusieurs au cours de leur vie. Environ 2 % à 3 % des femmes adultes auraient une cystite chaque année.

Tandis que les hommes jeunes sont peu touchés par cette affection, les hommes d’âge mûr atteints de troubles de la prostate en sont plus à risque.

Protégez votre santé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour tout monde!

Suite à ce sujet on peut deduire les principaux causes de l'infection urinaure.

Normalement, l’urine est stérile. Elle contient de l’eau à 96 %, des sels et des composants organiques, mais est exempte de micro-organismes. Le système urinaire possède de nombreux moyens de défense contre les infections :

- le flux urinaire expulse les bactéries et rend plus difficile leur ascension vers la vessie et les reins;
- l’acidité de l’urine (pH inférieur à 5,5) inhibe la croissance des bactéries;
- la surface très lisse de l’urètre rend difficile la remontée des bactéries;
- la forme des uretères et de la vessie prévient la remontée de l’urine vers les reins;
- le système immunitaire en général lutte contre les infections;
- la paroi de la vessie contient des cellules immunitaires ainsi que des substances antibactériennes;
- chez les hommes, les sécrétions de la prostate contiennent des substances qui ralentissent la multiplication des bactéries dans l’urètre.

Cependant, en cas d’infection urinaire, des agents infectieux (des bactéries dans la plupart des cas) parviennent à « coloniser » le système urinaire. L’urine est alors contaminée : c’est en recherchant la présence de bactéries dans l’urine que le médecin confirme le diagnostic d’infection urinaire. La contamination bactérienne est souvent facilitée par le fait de ne pas boire suffisamment.

Voci en quelque sorte les causes. Soiez attentifs!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les filles,

L'infection urinaire devient grave si on ne traite au temp. Ainsi, il faut s'adresser au temp au medicin. De nombreux facteurs influencent le risque d'infection urinaire. En les connaissant, il est possible d'agir sur certains d'entre eux et ainsi d'éviter les récidives. Pour n'avoir pas des problemes il faut trauter au temp cette maladie.  L'infection urinaire peut toucher plusieurs organes du système urinaire (vessie, rein, urètre, prostate). Pour des raisons anatomiques, les femmes sont plus souvent touchées par ces infections qui prolifèrent au niveau de la vessie. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

Je suis ds le desarroi et perdu ;je parviens pas à comprendre d'où ç'est venu! tout à commencé il y a trois jour le matin  , je suis allée aux toilettes pour la seconde fois ce en moment que remarque la presence  du sang quand je me lavais;. ça a duré très peu de temps;puis ça se arrêter; je ne perdais plus de sang. 
Le jour suivant suis parti trouver ,mon medecin qui m'explica que le sang était du à l'infection urinaire appelée cystite.

ILme prescrit un traitement et je me porte bien maintenant. 

 

Tags: Aucun(e)

Modifié (le) par Juliette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou

Je me rappelle très bien ;à peine il y a deux ans ;qd j'ai commencé à sentir une augmentation de température et de fièvre entre 39-40 degre C. Cela était accompagée de frissons et  des doulleurs lombaires bilatérales.Le jour suivant j'ai me presenté aux urgences .Après examens ,le médecin m'explica que c'est une infection du rein  est responsable. Le medecin m'est prescrit un traitement antibiotique court sur 3 jours : antibiotiques de la familles des pénicillines !

Je dirais bien que ce ne soit pas une maladie grave mais l'éviter ce mieux! 

Modifié (le) par Carolina

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour
J'ai connu une récidive de l'infection urinaire l'an dernier; cette fois je connaissais très bien les symptômes, des douleurs ou des brûlures en urinant, une fréquence anormalement élevée de mictions durant le jour et la nuit, des urines qui dégagent une odeur désagréable, un poids dans le bas-ventre et la présence parfois du sang dans l’urine.Pour la seconde fois le médecin m'est prescrit des antibiotiques.Mais j'ai peur pour que cela puisse eprendre pour la troisième fois.

Modifié (le) par Ngalipeau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour!

L'infection urinaire désigne une infection du bas appareil urinaire, c'est-à-dire ne remontant pas au-dessus de la vessie. La cystite, l'inflammation de la vessie la plus connue, touche en particulier les femmes. Les causes provoquant cette maladie sont le plus souvent les bactéries d'origines intestinales: les echerichia coli présentes en grand nombre dans l'intestin. la proximite des voies urinaires avec le vagin et l'anus favorisent en grande partie les infections urinaires chez la femme.Le diagnostic se fait sur un échantillon d'urine après un nettoyage intime correct et sur les urines du milieu de la miction. La préscription des antibiotiques est le traitement le plus indiqué.  La cystite se manifeste par des douleurs et sensations de brûlures pendant la miction, des besoins d'uriner plus fréquents, des besoins urgents avec parfois des fuites, des urines troubles ou malodorantes, parfois du sang dans les urines. Une échographie ou une cystographie doivent être faites au cas où les infections urinaires seraient fréquentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Cette une pathologie qui touche plusieurs organes du système urinaire, vessie, Rein, urètre, prostate, les femmes sont plus souvent touchées par ces infections qui prolifèrent au niveau de la vessie.
l'infection de la vessie (cystite) se manifeste par des brûlures pendant les mictions et des besoins fréquents d'uriner. Les urines sont parfois troubles, hémorragiques ou malodorantes. 
Il existe souvent une douleur ou une pesanteur dans le petit bassin l'urètre se manifeste de la même façon que la cystite.
L'infection du rein (pyélonéphrite) est responsable des signes généraux : fièvre élevée à 39°-40°, frissons, altération de l'état général. S'y associent des douleurs lombaires qui peuvent être bilatérales. Parfois sont également présents les signes de la cystite.
L'infection de la prostate (prostatite) se traduit par des brûlures en urinant, des besoins fréquents et des faibles volumes urinés. Existent également une fièvre élevée, des frissons et parfois des signes grippaux (douleurs musculaires ou articulaires). Il peut exister un écoulement de pus par le méat urétral. L'urine peut être trouble et malodorante. 

Modifié (le) par liliana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

J'ai eu cette maladresse d'attraper une infection urinaire une simple inflammation de la vessie. Grâce à ma curiosité je savais que faire. La première c'était de trouver mon gynéco, qui m'a prescrit l'antibiothérapie, et un conseil de la majoration des boissons et le traitement des facteurs favorisantssoit un traitement antibiotique court sur 3 jours : antibiotiques de la famille des pénicillines ou des quinolones ;
il m'a suffi cinq jours pour retrouver mon état normal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toutes

Moi aussi j'ai eu ma part de contagion avec une pyélonéphrite par obstacle, après l'antibiogramme, une intervention de drainage avait été indiquée en urgence afin de sauver la vitalité du rein. Celle-ci était réalisée par les voies naturelles.
Après traitement mon médecin m'a tiré les oreilles; de simples conseils hygiéniques suffisent souvent à faire disparaître les cystites chez la femme en période d'activité sexuelle :
uriner immédiatement après les rapports sexuels ;
éviter les pantalons serrés et les sous-vêtements en fibres synthétiques qui favorisent la transpiration et la multiplication des germes.
Pratiquer une toilette vulvaire au savon ;
effectuer une bonne toilette après les selles ;
Lutter contre la constipation ;
s'essuyer avec le papier hygiénique en allant d'avant vers l'arrière ;
éviter les toilettes périnéales trop énergiques ;
Boire plus de 1,5 litre par jour ;
effectuer des mictions complètes en étant détendu.

Modifié (le) par Adelina

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou

J'ai été infectéé de la pyélonéphrite aiguë ou de prostatite aiguë, après l'antibiogramme le médecin m'a prescrit des antibiotiques pendant 2 à 3 semaines. L'antibiothérapie doit être adaptée aux résultats de l'antibiogramme. Depuis lors j'ai toujours été prudent, surtout pendant le rapport sexuel.

Modifié (le) par Suzannne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 13.07.2016 at 14:05 , Sofia Monica a déclaré:

Bonjour je suis enceinte de 1 mois et je Crois que j'ai une infection urinaire , est ce que c'est grave pour le bébé ?
:(:s

Salut Sofia Monica,

L'infection urinaire en elle-même est sans danger pour vous et votre enfant. Par contre, sans traitement approprié, elle risque d'évoluer en pyélonéphrite : en d'autres termes, l'infection peut s'étendre aux reins. Les symptômes sont alors habituellement un mal de rein et une fièvre frissonnante, éventuellement accompagnée de nausées et des vomissements. Hors la pyélonéphrite favorise le déclenchement de contractions, d'où un risque d'accouchement prématuré : c'est la principale complication redoutée en cas d'infection urinaire. Dans les cas les plus graves, il existe aussi un risque de mort in utéro. 

Ne t'inquites pas, tu n'est pas la seule dans ce cas. De nombreuses femmes enceintes souffrent d’infection urinaire. Dans la grande majorité des cas, l'infection est diagnostiquée et traitée rapidement sans difficulté. Les complications ne sont à craindre que lorsqu'elle est détectée trop tardivement, ce qui est assez rare. 

La grossesse favorise l'apparition des infections urinaires : environ 10% des femmes enceintes en sont touchées. Pourquoi ? Tout simplement à cause des bouleversements hormonaux de la grossesse (en particulier l'augmentation du taux de progestérone) qui diminuent le tonus des voies urinaires dès le premier trimestre de la grossesse. Elles deviennent "paresseuses" en somme : le débit urinaire est réduit et les urines stagnent un peu trop longtemps dans la vessie, ce qui affaiblit ses défenses face aux microbes. De plus, quand votre utérus devient trop volumineux (dès le second trimestre de grossesse) vous avez du mal à vider complètement votre vessie, ce qui augmente encore les risques d'infection urinaires. 

Prennez soin de vous et de votre futur enfant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure , Suzannne a déclaré:

Coucou

J'ai été infectéé de la pyélonéphrite aiguë ou de prostatite aiguë, après l'antibiogramme le médecin m'a prescrit des antibiotiques pendant 2 à 3 semaines. L'antibiothérapie doit être adaptée aux résultats de l'antibiogramme. Depuis lors j'ai toujours été prudent, surtout pendant le rapport sexuel.

Suzanne, vous avez souffert de pyélonéphrite et de prostatite???:14: ....  alors vous n'etes pas Suzanne mais Suzan :4:.   J'adore votre forum, y a de quoi m'amuser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur Wednesday, July 13, 2016 at 12:05 , Sofia Monica a déclaré:

Bonjour je suis enceinte de 1 mois et je Crois que j'ai une infection urinaire , est ce que c'est grave pour le bébé ?
:(:s

Salut Sofia! Une infection chez une femme n'est pas à négliger. Tu peux comme un jeu perdte ta grossesse. Je te le dis parce que j'ai vécue une expérience patreille.N 'eut été le fait que je me suis rapprochée  plus tôt de la clinique Biotexcom en Ukraine, que je perdais ma grossesse. Dieu merci, je suis tombée sur de vrais spécialistes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Sofia! Si l'infection est à son stade primaire, ce n'est pas grave.Mais si tu ne la traite pas, et qu'elle devient severe, tu pourra perdre ta grossesse facilement. Et meme à son stade primaire, elle peut s'avérer dangereuse vu que ta grossesse est à son début. J'ai vécu cette situation et je me suus faite traitée à Kiev en Ukraine à  la clinique Biotexcom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma chérie!!

L'infectionurinaire en elle-même est sans danger pour vous et votre enfant.

Par contre, sans traitement approprié, elle risque d'évoluer en pyélonéphrite : en d'autres termes, l'infection peut s'étendre aux reins. Les symptômes sont alors habituellement un mal de rein et une fièvre frissonnante, éventuellement accompagnée de nausées et des vomissements. Hors la pyélonéphrite favorise le déclenchement de contractions, d'où un risque d'accouchement prématuré : c'est la principale complication redoutée en cas d'infection urinaire. Dans les cas les plus graves, il existe aussi un risque de mort in utéro. 

Il arrive également que l'infection soit transmise à l'enfant mais il s'agit habituellement d'un problème bénin : bébé est examiné dès sa naissance pour recevoir immédiatement le traitement adéquat au besoin. 

Étant dans que je ne sais pas à quel stade se situe ton mal, le mieux sera de vite agir. Fais le nécessaire pour toi et bébé, consulte ton Gygy ou tu peux comme l'a suggéré Copenhague envisager une visite à Biotec pour de meilleurs soins étant donné leur expertise.

Bonne chance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur mercredi 13 juillet 2016 at 12:05 , Sofia Monica a déclaré:

Bonjour je suis enceinte de 1 mois et je Crois que j'ai une infection urinaire , est ce que c'est grave pour le bébé ?
:(:s

Salut Sofia! Une infection urinaire n'est pas à négliger. Surtout quand on est enceinte, parce qu'il peut arriver une situation inattendue à tout moment. L'infection est dangereuse pour toute grossesse, même si tu consulte, ton medecin te dira de la traiter tout de suite. Si elle se développe jusqu'aux reins, tu pourras perdre ta grossesse. Plusieurs en ont perdu leur enfant dans des cas similaires. Les infections sont la plupart du temps à l'origine de fausses couches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant