Manserat

Qui aurait cru que la ménopause avait ses avantages?

Recommended Posts

Notre médecin de famille, qui m’avait demandé si j’étais sexuellement active, m’a prescrit pour la première fois la pilule à l’âge de 17 ans. J’ai continué à l’université, où elle m’était fournie par le programme de planification familiale. Après la naissance de mes deux filles et juste avant de déménager en Arabie Saoudite, je suis passée à l’implant. Nous devions y rester pendant un an à cause du travail de mon mari de l’époque et je ne savais pas si j’aurais accès à la contraception là-bas. Je n’utilise aujourd’hui aucun moyen contraceptif, car je ne peux plus tomber enceinte. Qui aurait cru que la ménopause avait ses avantages?

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

;)PAUSE- INFORMATIVE

La pilule et le préservatif masculin sont privilégiés dans les pays développés, la stérilisation féminine et le stérilet dans les pays en développement.
La stérilisation féminine est la méthode contraceptive la plus utilisée dans le monde (près de 30 %) devant le stérilet, la pilule et le préservatif
La stérilisation féminine est le plus pratiquée en Amérique latine et aux Caraïbes, notamment en Colombie ou au Salvador. 
Le stérilet est très utilisé en Asie, surtout en Chine.
La stérilisation masculine, ou vasectomie, est beaucoup plus rare (moins de 4 % ).
Au Royaume-Uni, la stérilisation masculine est la troisième méthode la plus employée. 
Les autres utilisent des méthodes traditionnelles, comme le retrait ou la méthode du calendrier. 
Même si elle n’est pas en tête sur l’ensemble du monde, la pilule est le moyen le plus utilisé dans beaucoup de pays.Plus de 90 % des couples qui limitent les naissances emploient des moyens de contraception modernes.
En France, la pilule, c'est-à-dire les contraceptifs oraux, constitue la première méthode contraceptive, tandis que la pilule en combinaison avec le préservatif n'est utilisée que par environ 4 % des Françaises.
ON VA CONTINUER AVEC UNE PAUSE- CAFE..... OU PAS?

))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
;););););););););););););););););)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 часов назад, Manserat сказал:

Notre médecin de famille, qui m’avait demandé si j’étais sexuellement active, m’a prescrit pour la première fois la pilule à l’âge de 17 ans. J’ai continué à l’université, où elle m’était fournie par le programme de planification familiale. Après la naissance de mes deux filles et juste avant de déménager en Arabie Saoudite, je suis passée à l’implant. Nous devions y rester pendant un an à cause du travail de mon mari de l’époque et je ne savais pas si j’aurais accès à la contraception là-bas. Je n’utilise aujourd’hui aucun moyen contraceptif, car je ne peux plus tomber enceinte. Qui aurait cru que la ménopause avait ses avantages?

Bonsoir, mesdames,
Quel sujet fort passionnant ! Je suis stupéfaite d’apprendre que pour beaucoup la ménopause est passée comme la lettre à la poste. Eh bien, vous avez de la chance. Cela reste un mystère.
Dans mon cas, je viens d’avoir 50 ans, et il y a 2 ans, j’ai pris 8kg en un mois et 2 tailles en soutien-gorge. C’était le début de la fin :( , la méchante pré-ménopause était là. Ce printemps, j’ai souffert de terribles crises d’angoisse et de bouffées de chaleur impressionnantes. C’était insupportable et j’ai succombé au traitement hormonal qui est, je dois le dire, miraculeux : du jour au lendemain plus rien, plus de bouffées et d’angoisse. J’ai réussi de perdre les 8kg à force de grand contrôle de ce que je mets dans mon assiette, de courir, nager et faire du yoga. Tout un programme que je m’astreigne à appliquer avec une assiduité qui est nouvelle pour moi, tellement j’appréhende les changements physiologiques avec l’âge. La ménopause, un sujet dont on parle peu – je suis ravie de lire tous ces témoignages.
Manserat, je vous trouve très touchante.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 часов назад, Manserat сказал:

Notre médecin de famille, qui m’avait demandé si j’étais sexuellement active, m’a prescrit pour la première fois la pilule à l’âge de 17 ans. J’ai continué à l’université, où elle m’était fournie par le programme de planification familiale. Après la naissance de mes deux filles et juste avant de déménager en Arabie Saoudite, je suis passée à l’implant. Nous devions y rester pendant un an à cause du travail de mon mari de l’époque et je ne savais pas si j’aurais accès à la contraception là-bas. Je n’utilise aujourd’hui aucun moyen contraceptif, car je ne peux plus tomber enceinte. Qui aurait cru que la ménopause avait ses avantages?

Bonjour a toutes,bonjour Manserat…Tu es ravissante !!
Ma ménopause?? Et bien je dois dire que réglée très jeune a a peine 12 ans ma ménopause je l’ai attendue..
Et bien j’ai été ménopausée a 58 ans!!
Je « tanais » mon gynéco lui demandant si j’étais normale et je le faisais bien rire!!
Je n’ai pas eu de période de pré ménopause..
Juste l’arret des règles et…RIEN!!
Apres un an oui j’ai vu mon ventre gonfler..et là j’ai eu peur!!
Tout de suite je me suis mise au régime et j’y suis toujours!!
Ceci dit ne plus avoir mes règles mais quel bonheur!!
Au niveau de la peau pas de changement!!
Il faut dire que je fais des soins depuis toute jeune (merci maman)et que mets une crème pour peau mature depuis déjà quelques années.Ma peau est toujours « tonique » et étonne toujours les médecins..je marche mais ne suis pas sportive..depuis mon retour de vacances je vais trois fois par semaine a la piscine..
Alors en deux mots la ménopause..Oh oui je suis bien débarrassée!!
Bonne commencement de journée a toutes
Bisous jolie Theodore

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai besoin d'une question. A 50 ans la sécrétion des hormones sexuelles diminue et la plupart des femmes n’ont progressivement plus d’ovulation ni de règles. Cette baisse hormonale entraîne des désagréments divers et augmente le risque d’ostéoporose et d’infarctus? 
mERCI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 17.07.2016 at 05:37 , Theodore a déclaré:

Bonsoir, mesdames,
Quel sujet fort passionnant ! Je suis stupéfaite d’apprendre que pour beaucoup la ménopause est passée comme la lettre à la poste. Eh bien, vous avez de la chance. Cela reste un mystère.
Dans mon cas, je viens d’avoir 50 ans, et il y a 2 ans, j’ai pris 8kg en un mois et 2 tailles en soutien-gorge. C’était le début de la fin :( , la méchante pré-ménopause était là. Ce printemps, j’ai souffert de terribles crises d’angoisse et de bouffées de chaleur impressionnantes. C’était insupportable et j’ai succombé au traitement hormonal qui est, je dois le dire, miraculeux : du jour au lendemain plus rien, plus de bouffées et d’angoisse. J’ai réussi de perdre les 8kg à force de grand contrôle de ce que je mets dans mon assiette, de courir, nager et faire du yoga. Tout un programme que je m’astreigne à appliquer avec une assiduité qui est nouvelle pour moi, tellement j’appréhende les changements physiologiques avec l’âge. La ménopause, un sujet dont on parle peu – je suis ravie de lire tous ces témoignages.
Manserat, je vous trouve très touchante.

Merci, Theodore, je te trouve très aimable. J' ai une question, je prends un traitement hormonal sous la forme de comprimés. Mais je suis inquiète, car j’ai l’impression de perdre la ligne en ce moment. Qu’en pensez-vous?Pourquoi grossit-on du ventre???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Manserat a déclaré:

Merci, Theodore, je te trouve très aimable. J' ai une question, je prends un traitement hormonal sous la forme de comprimés. Mais je suis inquiète, car j’ai l’impression de perdre la ligne en ce moment. Qu’en pensez-vous?Pourquoi grossit-on du ventre???

Bonjour.
Je voudrais bien partager l' information dont je la connais. On peut la prendre en vue.
Les traitements hormonaux de la ménopause aident plutôt à stabiliser le poids, en raison des nombreux symptômes qu’ils suppriment en général. Lorsqu’on a des bouffées de chaleur et qu’on ne dort pas assez, on n’est pas dans son assiette.  Ce traitement doit être bien adapté à vos besoins: trop dosé ou pas assez, il pourrait être responsable (mais pas à lui seul) de la prise de quelques kilossupplémentaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Manserat a déclaré:

Merci, Theodore, je te trouve très aimable. J' ai une question, je prends un traitement hormonal sous la forme de comprimés. Mais je suis inquiète, car j’ai l’impression de perdre la ligne en ce moment. Qu’en pensez-vous?Pourquoi grossit-on du ventre???

Salu....ce thème, ménopause...est-il inévitable de prendre du poids ?C’est la grande question que toutes les femmes se posent à cette étape de leur vie.
la prise de poids à la ménopause pourrait s’expliquer de deux façons…
La carence en hormones sexuelles. Elle entraîne une moindre dépense d’énergie pour ovuler et sécréter des hormones. Ainsi, les femmes peuvent prendre quelques kg à la ménopause sans modifier leurs habitudes alimentaires. Mais heureusement, le phénomène va se stabiliser avec le temps. À poids égal, après 50 ans, 3kg de muscles sont être remplacés par 3kg de graisses. Comme les muscles consomment davantage d’énergie pour son métabolisme, on grossira fatalement si on ne modifie pas son alimentation… ou qu’on ne fait pas un peu de mouvement (sport).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour. Quelle contraception prendre quand on est en pré-ménopause ? Et comment on peut comprendre la pré-ménopause? J' ai quelques manques concernant ce sujet.(((
Mais si le risque de grossesse est infiniment moins importantpendant cette période, il persiste.
Il faut donc continuer à se protéger avec une contraception ? Soit prendre une pilule progestative (sans estrogènes???), soit utiliser des préservatifs ou c'est le mieux,  faire poser un stérilet..????|

Merci. Un  bon commencement  !
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Melbourne a déclaré:

Bonjour. Quelle contraception prendre quand on est en pré-ménopause ? Et comment on peut comprendre la pré-ménopause? J' ai quelques manques concernant ce sujet.(((
Mais si le risque de grossesse est infiniment moins importantpendant cette période, il persiste.
Il faut donc continuer à se protéger avec une contraception ? Soit prendre une pilule progestative (sans estrogènes???), soit utiliser des préservatifs ou c'est le mieux,  faire poser un stérilet..????|

Merci. Un  bon commencement  !
 

A l'approche de la ménopause , c'est-à-dire entre 45 et 50 ans, les ovaires sont en train d'arrêter leur activité et présentent donc, pendant quelques années, des ovulations de moins bonne qualité, qui aboutissent parfois à des ovules incapables d'être fécondées. 
J' ai fait l' effort d' etre plus accessible. Mon plaisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, Manserat a déclaré:

Merci, Theodore, je te trouve très aimable. J' ai une question, je prends un traitement hormonal sous la forme de comprimés. Mais je suis inquiète, car j’ai l’impression de perdre la ligne en ce moment. Qu’en pensez-vous?Pourquoi grossit-on du ventre???

Je me suis renseigne de net ( habitude) et aussi je partagerai mes etudes en mon cas. 
D’autres facteurs viennent renforcer le phénomène qu' on l' appelle méopause et ventre gonflée.
La constipation, très fréquente déjà au cours de la vie des femmes est plus importante avec l’âge.
Les ballonnements peuvent encore augmenter la sensation de gonflement abdominal.
Pour en venir à bout : buvez beaucoup d’eau mais proscrivez les boissons gazeuses, forcez sur les fibres douces (fruits et légumes cuits, pain et céréales complètes), soyez vigilante sur les graisses et faites de la gym pour renforcer votre sangle abdominale, 10 minutes tous les matins.
J' attends le feedbak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, Manserat a déclaré:

Merci, Theodore, je te trouve très aimable. J' ai une question, je prends un traitement hormonal sous la forme de comprimés. Mais je suis inquiète, car j’ai l’impression de perdre la ligne en ce moment. Qu’en pensez-vous?Pourquoi grossit-on du ventre???

Pourquoi grossit-on du ventre ? Tout simple...
La morphologie typiquement féminine (appelée gynoïde) se caractérise par des cellules graisseuses qui s’accumulent de préférence autour des jambes, des cuisses et des fesses.
Le type androïde, c’est-à-dire masculin, lui, se définit par des cellules localisées sur le ventre.
Mais voilà, à la ménopause, la chute de production des hormones féminines rompt l’équilibre et masculinise la femme en quelque sorte : la répartition des graisses se modifie, les cuisses s’affinent et la graisse envahit l’abdomen. 
TOUT CE QU' IL FAUT PROUVER. SIMPLE COMME 1-2-3.
Bonne santéet vous avez mon respect.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens avec un grand Bonjour.

Bien des femmes n'hésitent pas à parler à leur médecin de leurs bouffées de chaleur, de leurs sautes d'humeur ou de leurs problèmes de sommeil.

Mais il y a un autre problème répandu dont beaucoup de femmes postménopausées, par timidité ou par gène, hésitent à parler - même avec leur médecin.

Peuvent les hormonothérapies causer des saignements vaginals ?

Est- il possible d’ éviter les saignements pendant la ménopause?

Quel traitement devrait être suivi dans de tels cas?

Comme d' habitude de quoi on parle trop, on connait peu.

Merci d'avance pour votre aide qui me sera très très très précieuse. Merci, merci, merci !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Lafemme a déclaré:

Je reviens avec un grand Bonjour.

Bien des femmes n'hésitent pas à parler à leur médecin de leurs bouffées de chaleur, de leurs sautes d'humeur ou de leurs problèmes de sommeil.

Mais il y a un autre problème répandu dont beaucoup de femmes postménopausées, par timidité ou par gène, hésitent à parler - même avec leur médecin.

Peuvent les hormonothérapies causer des saignements vaginals ?

Est- il possible d’ éviter les saignements pendant la ménopause?

Quel traitement devrait être suivi dans de tels cas?

Comme d' habitude de quoi on parle trop, on connait peu.

Merci d'avance pour votre aide qui me sera très très très précieuse. Merci, merci, merci !!

Wow! Merci d'avoir pris le temps de venir d’ écrire ça. C'est réellement gentil et super apprécié. Merciiii. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Lafemme a déclaré:

Je reviens avec un grand Bonjour.

Bien des femmes n'hésitent pas à parler à leur médecin de leurs bouffées de chaleur, de leurs sautes d'humeur ou de leurs problèmes de sommeil.

Mais il y a un autre problème répandu dont beaucoup de femmes postménopausées, par timidité ou par gène, hésitent à parler - même avec leur médecin.

Peuvent les hormonothérapies causer des saignements vaginals ?

Est- il possible d’ éviter les saignements pendant la ménopause?

Quel traitement devrait être suivi dans de tels cas?

Comme d' habitude de quoi on parle trop, on connait peu.

Merci d'avance pour votre aide qui me sera très très très précieuse. Merci, merci, merci !!

Binjour, ladies.
Oui, les  hormonothérapies combinées, estro-progestatives, appelées hormonothérapies de remplacement causent des saignements menstruels, semblables à ceux de la période de préménopause.
Malheureusement, les saignements ne peuvent être évités, les précautions générales sont : mode de vie sain, examen médical régulier chez le gynécologue, l’échographie annuelle.
Le traitement est guidé selon la cause des saignements dans la ménopause. Pour l'atrophie vaginale on applique des traitements topiques avec les œstrogènes, les infections vaginales sont traitées selon le germe en cause, les polypes cervicals ou de l’ endomètre on les extirpe et si l'examen clinique ou les investigations de laboratoire  indiquent une suspicion de cancer du col de l'utérus ou de l'endomètre, en ce cas il y a l'indication pour la chirurgie et pour la thérapie adjuvante: la chimiothérapie et la radiothérapie.
toujours une bonne santé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Antoine a déclaré:

Binjour, ladies.
Oui, les  hormonothérapies combinées, estro-progestatives, appelées hormonothérapies de remplacement causent des saignements menstruels, semblables à ceux de la période de préménopause.
Malheureusement, les saignements ne peuvent être évités, les précautions générales sont : mode de vie sain, examen médical régulier chez le gynécologue, l’échographie annuelle.
Le traitement est guidé selon la cause des saignements dans la ménopause. Pour l'atrophie vaginale on applique des traitements topiques avec les œstrogènes, les infections vaginales sont traitées selon le germe en cause, les polypes cervicals ou de l’ endomètre on les extirpe et si l'examen clinique ou les investigations de laboratoire  indiquent une suspicion de cancer du col de l'utérus ou de l'endomètre, en ce cas il y a l'indication pour la chirurgie et pour la thérapie adjuvante: la chimiothérapie et la radiothérapie.
toujours une bonne santé!

Antoine, je vous remercie pour toutes vos informations très pertinentes et très utiles. 
J'aurais une question à ce sujet d'une autre propositions que vous mentionnées. Le traitement de la ménopause est-il cancérigène ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 12 minutes, Lafemme a déclaré:

Antoine, je vous remercie pour toutes vos informations très pertinentes et très utiles. 
J'aurais une question à ce sujet d'une autre propositions que vous mentionnées. Le traitement de la ménopause est-il cancérigène ?

Très content que mes infos vous aident.  :$

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voudrais corriger la question: ,, Le traitement hormonal de la ménopause est-il cancérigène ?"

La dangerosité des traitements hormonaux de la ménopause est un sujet qui n'en finit plus de faire polémique. Le traitement hormonal substitutif (THS) est notamment accusé d'augmenter les risques de cancer du sein, thrombo-emboliques et cardio-vasculaires. Mais qu'en est-il vraiment ?Le risque de cancer du sein est légèrement plus élevé, continuez votre suivi gynécologique et la mammographie. 

D' ailleurs, on culpabilise les femmes en leur faisant peu r: attention au fauteuil roulant, aux fractures du col du fémur, des poignets… Il faut absolument prévenir, donc prendre telle ou telle molécule qui va vous protéger. Beau marketing orienté vers la santé ! Et ça marche.

Près de 15 millions de femmes en France arrivant à la ménopause,  magnifique cible commerciale avec de forts arguments marketing !Surtout si l’on argumente en affirmant que le traitement hormonal supprime les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale, les sueurs nocturnes, le vieillissement de la peau, et renforce les os en évitant l’ostéoporose. Top du top, avec des preuves scientifiques trafiquées, on fait croire aux femmes que ce traitement protège du cancer.

Évidemment, le congrès de l’International Menopause Society n’est pas de mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , Lafemme a déclaré:

Antoine, je vous remercie pour toutes vos informations très pertinentes et très utiles. 
J'aurais une question à ce sujet d'une autre propositions que vous mentionnées. Le traitement de la ménopause est-il cancérigène ?

Mon petit poinnt de vue,
Nous allons voir qu’à la ménopause une femme peut fabriquer un cancer du sein en 3 ans ! Il s’est passé la même chose avec le distilbène, un œstrogène artificiel pris en début de grossesse. On a attendu 7 ans, en France, pour que ce distilbène soit considéré comme un poison responsable de cancers génitaux chez les enfants filles l’ayant reçu au stade embryonnaire de leur vie, et de cancer du sein et des ovaires chez leur mère.
Demandez au laboratoire international Bayer – grand fabricant de ces traitements hormonaux pour neutraliser la fécondité, la stimuler quand cela ne marche plus, supprimer les bouffées de chaleur – quel est son budget recherche et développement en 2015 : 2,3 milliards de dollars!!!!!!!!!!!!!1
Son budget publicitaire est 5 fois plus important : 11 milliards de dollars ! Mesdames, on pense à vous ! Qui finance ???
Antoine j' ai juste continué  votre avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Freedom a déclaré:

Mon petit poinnt de vue,
Nous allons voir qu’à la ménopause une femme peut fabriquer un cancer du sein en 3 ans ! Il s’est passé la même chose avec le distilbène, un œstrogène artificiel pris en début de grossesse. On a attendu 7 ans, en France, pour que ce distilbène soit considéré comme un poison responsable de cancers génitaux chez les enfants filles l’ayant reçu au stade embryonnaire de leur vie, et de cancer du sein et des ovaires chez leur mère.
Demandez au laboratoire international Bayer – grand fabricant de ces traitements hormonaux pour neutraliser la fécondité, la stimuler quand cela ne marche plus, supprimer les bouffées de chaleur – quel est son budget recherche et développement en 2015 : 2,3 milliards de dollars!!!!!!!!!!!!!1
Son budget publicitaire est 5 fois plus important : 11 milliards de dollars ! Mesdames, on pense à vous ! Qui finance ???
Antoine j' ai juste continué  votre avis.

 Bonjour respectueux.
Merci pour l’humour que vous glisser dans votre texte pour rendre votre savoir plus facile à comprendre. Merci de partager ce savoir, et je pense que c’est le point le plus important : vous partagez votre savoir, votre expérience Merci.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 16.07.2016 at 20:34 , Manserat a déclaré:

Notre médecin de famille, qui m’avait demandé si j’étais sexuellement active, m’a prescrit pour la première fois la pilule à l’âge de 17 ans. J’ai continué à l’université, où elle m’était fournie par le programme de planification familiale. Après la naissance de mes deux filles et juste avant de déménager en Arabie Saoudite, je suis passée à l’implant. Nous devions y rester pendant un an à cause du travail de mon mari de l’époque et je ne savais pas si j’aurais accès à la contraception là-bas. Je n’utilise aujourd’hui aucun moyen contraceptif, car je ne peux plus tomber enceinte. Qui aurait cru que la ménopause avait ses avantages?

Bonjuor, agée de 48 ans je vis ma ménopause correctement grace à mon médecin généraliste que m’a proposé des teintures mères et de l’homéopathie contre ces petits désagréments que sont les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes.
Je bouge et je diminue ma consommation de viande au profit d’une consommation de légumes et de fruits Bio. Cela me permet de vivre beaucoup mieux cette période de la vie de femme!!
Pour ceux qui ne le savent pas : une bouffée de chaleur est un orage dans l'âme,  une tempête intérieure,  un feu qui nait dans le thorax et monte jusqu'à la tête,  une sensation d'arrêt  cardiaque et se termine par un pluie de sueur !! voilà ce que j'ai  enduré toutes les demi-heures la nuit ! et cortège de manque de sommeil,  irritabilité. ...ça peut faire rire certains ! mais c'est de l'enfer !!! 
Mais j' ai oublié ça grace à mon médecin avec ses conseils. Grand merci por lui!
Je fais comme ma maman qui quand je lui avais parlé de ménopause m’avait répondu : méno quoi ? méno pause ? connais pas !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Freedom a déclaré:

Bonjuor, agée de 48 ans je vis ma ménopause correctement grace à mon médecin généraliste que m’a proposé des teintures mères et de l’homéopathie contre ces petits désagréments que sont les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes.
Je bouge et je diminue ma consommation de viande au profit d’une consommation de légumes et de fruits Bio. Cela me permet de vivre beaucoup mieux cette période de la vie de femme!!
Pour ceux qui ne le savent pas : une bouffée de chaleur est un orage dans l'âme,  une tempête intérieure,  un feu qui nait dans le thorax et monte jusqu'à la tête,  une sensation d'arrêt  cardiaque et se termine par un pluie de sueur !! voilà ce que j'ai  enduré toutes les demi-heures la nuit ! et cortège de manque de sommeil,  irritabilité. ...ça peut faire rire certains ! mais c'est de l'enfer !!! 
Mais j' ai oublié ça grace à mon médecin avec ses conseils. Grand merci por lui!
Je fais comme ma maman qui quand je lui avais parlé de ménopause m’avait répondu : méno quoi ? méno pause ? connais pas !!!

Bravo pour vous! jJe suis touchée

Bravo et merci infiniment pour votre généraliste! Il porte si bien son nom … ! Pour ma part tout comme IL vous l’explique. Je laisse faire la nature, je m’informe. J' ouvre grand mes yeux et mes oreilles car les escrocs et les mé-diables comme je les nomme, bien plus interessés par leurs milliards qu’à notre santé, sont très acharnés et nous prédisent toujours le pire ! 
Un grand merci pour toutes vos informations et votre courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, Freedom a déclaré:

Bonjuor, agée de 48 ans je vis ma ménopause correctement grace à mon médecin généraliste que m’a proposé des teintures mères et de l’homéopathie contre ces petits désagréments que sont les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes.
Je bouge et je diminue ma consommation de viande au profit d’une consommation de légumes et de fruits Bio. Cela me permet de vivre beaucoup mieux cette période de la vie de femme!!
Pour ceux qui ne le savent pas : une bouffée de chaleur est un orage dans l'âme,  une tempête intérieure,  un feu qui nait dans le thorax et monte jusqu'à la tête,  une sensation d'arrêt  cardiaque et se termine par un pluie de sueur !! voilà ce que j'ai  enduré toutes les demi-heures la nuit ! et cortège de manque de sommeil,  irritabilité. ...ça peut faire rire certains ! mais c'est de l'enfer !!! 
Mais j' ai oublié ça grace à mon médecin avec ses conseils. Grand merci por lui!
Je fais comme ma maman qui quand je lui avais parlé de ménopause m’avait répondu : méno quoi ? méno pause ? connais pas !!!

Bonjour,
J’ai 42 et je suis en pré menopause…. je me pose beaucoup de questions…faut il que je prenne un traitement ou pas ? mon gynéco me dit que je vais prendre 10 ans en un rien de temps si je ne prends pas de traitement.
Ma maman a été menopausée au meme age que moi et elle a prit un traitement hormonal pendant 20 ans…. elle a très bien supportée. Elle a 71 ans et se porte très bien.
J’ai ma grand mère paternelle qui a été menopausé comme moi à 42 ans et qui n’a jamais rien pris… elle a actuellement 94 ans et se porte aussi très bien.
Quelle alimentation dois je prendre ? Je fais du sport, je jardine et j’aime beaucoup la nature.
J’attends votre aide et vos conseils avec beaucoup de patience pour que vous puissiez me dirigez et faire le bon choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Antoine a déclaré:

Je voudrais corriger la question: ,, Le traitement hormonal de la ménopause est-il cancérigène ?"

La dangerosité des traitements hormonaux de la ménopause est un sujet qui n'en finit plus de faire polémique. Le traitement hormonal substitutif (THS) est notamment accusé d'augmenter les risques de cancer du sein, thrombo-emboliques et cardio-vasculaires. Mais qu'en est-il vraiment ?Le risque de cancer du sein est légèrement plus élevé, continuez votre suivi gynécologique et la mammographie. 

D' ailleurs, on culpabilise les femmes en leur faisant peu r: attention au fauteuil roulant, aux fractures du col du fémur, des poignets… Il faut absolument prévenir, donc prendre telle ou telle molécule qui va vous protéger. Beau marketing orienté vers la santé ! Et ça marche.

Près de 15 millions de femmes en France arrivant à la ménopause,  magnifique cible commerciale avec de forts arguments marketing !Surtout si l’on argumente en affirmant que le traitement hormonal supprime les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale, les sueurs nocturnes, le vieillissement de la peau, et renforce les os en évitant l’ostéoporose. Top du top, avec des preuves scientifiques trafiquées, on fait croire aux femmes que ce traitement protège du cancer.

Évidemment, le congrès de l’International Menopause Society n’est pas de mon avis.

Merci infiniment, vous m’avez rassurée et vous m’avez dit ce que j’espérais au fond de moi; la nature est bien faite et elle pourvoit à nos besoins.
Je me souviens la phrase de Voltaire « J’ai décidé d’être heureux, c’est bon pour la santé », je vais  faire apprendre pour toutes et tous la recommandation d’Hippocrate « Que ton aliment soit ton médicament ».
Merci pour moi et merci pour eux.

J' ai lu attentivement, vous(les forumeurs) avez beaucoup d' amour pour les gens. Merci infiniment pour tous ces conseils de bon sens. Merci, merci…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Lafemme a déclaré:

Merci infiniment, vous m’avez rassurée et vous m’avez dit ce que j’espérais au fond de moi; la nature est bien faite et elle pourvoit à nos besoins.
Je me souviens la phrase de Voltaire « J’ai décidé d’être heureux, c’est bon pour la santé », je vais  faire apprendre pour toutes et tous la recommandation d’Hippocrate « Que ton aliment soit ton médicament ».
Merci pour moi et merci pour eux.

J' ai lu attentivement, vous(les forumeurs) avez beaucoup d' amour pour les gens. Merci infiniment pour tous ces conseils de bon sens. Merci, merci…

pour tous/ toutes
Comme je suis contente de vous lire, je suis entièrement d’accord avec vous merci, continuez à nous parler. Comme c’est agréable de voir personnes qui osent.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant